École Maternelle et Primaire privée Sainte Radegonde

Logo de l'école Sainte Radegonde


maternelle - primaire
2, rue de Montbernage
86000 POITIERS
Tél. : 05 49 88 09 23

Visite de la station d'eau potable de Bellejouanne

 

La station d'eau potable : Jeudi 19 janvier nous avons visité une station d'eau potable.

Comment l'eau est nettoyée et distribuée aux familles?

Nous sommes allés voir, la station d'eau potable de BELLEJOUANE ; nous avons découvert comment l'eau devient potable. Quand les romains sont arrivés à Poitiers …Ils ont construit un aqueduc qui emmenait l'eau de la source des nappes phréatique de Fleury et du Clain sur le site actuel de Bellejouane. Il y a 3 bassins où l'on met l'eau qui va être nettoyée de toutes ses impuretés pour devenir potable sans risque pour la santé.

Il y a 3 étapes dans le nettoyage l'eau :

1- L'eau est nettoyée avec du sulfate d'aluminium : des flocs se forment ; ils ressemblent à de gros grains de sel. Les flocs recouvrent les tuyaux qui emmènent de l'eau dans des bassins de1 m de hauteur,de petites bulles vertes apparaissent à la surface de l'eau.

2 – L'eau subit ensuite un traitement chimique et passe au travers de charbon à base de noix de coco, des morceaux tout noirs et fins comme du sable : il sert à attraper de

 

Elia

 

Nous sommes arrivés, Mlle Preveyraud nous a accueilli et nous a montré des anciens bassins de filtration de l'eau. Ensuite nous sommes entrés dans une petite maison en bois en hauteur. Elle nous a parlé des aqueducs romains… Après, elle nous a montré une maquette de la station.. Elle nous a expliqué et a appuyé sur des boutons qui lançaient des petits films explicatifs sur le fonctionnement de cette usine. Ensuite nous avons écouté des bruits d'eau ; avec conteur , le 1ier était normal ; le 2ième avait une petite fuite et le 3ieme une grosse fuite. Nous avons appris beaucoup de choses au cours de cette visite.

Mélia et Marie

 

Cette station d'eau potable permet à Grand Poitiers de continuer d’exploiter en propre les ressources naturelles et de distribuer les 25 000 à 30 000 m3 d’eau potable nécessaires aux 133 000 habitants de l’Agglomération au quotidien.

 

 

 

 



Retour à la page précédente